12 septembre 2012

Vacances en Savoie 7

Bonsoir à vous toutes !


Vous allez bien ? Troisième jour de la semaine. Vous avancez vers le week-end de repos. Pas moi, ce week-end, je travaille...

Hier, je vous ai dit que ce soir, je vous ferai découvrir St Jean de Maurienne. Nous avons pris un verre dans cette petite ville après notre ascension et nous avons décidé d'y revenir le lendemain pour une vraie visite.

Comme toujours, j'ai filé au Syndicat d'Initiative. Quelle belle création ! On y obtient les réponses à toutes les questions (enfin, je n'ai pas poussé le vice à demander la recette de la bouillabaisse !). Je trouve ça vraiment génial, quand on ne connaît pas une région.
Déjà, je suis accueillie par une drôle de bestiole :

St jean 02

Vous ne la trouvez pas marrante, cette vache, aux couleurs du drapeau savoyard ?

Une dame fort sympathique me donne un plan de la ville, où sont notés tous les endroits à voir. Et il y a un truc que j'ai beaucoup aimé, et qui, à mon avis, serait à développer dans les petites villes pour visiter sans rien manquer. Sur le sol, on voit des petits clous, un peu en relief. Il suffit de suivre la direction indiquée par les doigts, pour découvrir les lieux significatifs de la ville. Ce chemin est indiqué par la "Main Bénissant", blason que la ville doit aux reliques de St Jean-Baptiste, bien gardées au sein du trésor de la cathédrale depuis le VIe siècle.

St jean 03

Il y a les mêmes devant chaque monument, mais portant simplement un chiffre. Il suffit alors de se reporter au plan pour savoir à quel monument correspond le chiffre. Vraiment top !

Voici le Palais épiscopal. L'évêque de Maurienne a résidé en ce lieu dès le VIe siècle. Actuellement, le palais est tel que l'avait rénové Mgr de Mariniana au XVIIIe siècle. A présent, il abrite le Syndicat d'Initiative, le Musée des costumes et traditions populaires (où il était interdit de prendre des photos, malheureusement)

St jean 01

Aucune indication particulière pour cette tour. Elle est à l'entrée du Jardin public de l'Europe.

St jean 04

Le grand clocher : cette tour du XIe siècle était le clocher de l'église Notre-Dame. Au XVe siècle, une galerie, flanquée de 4 clochetons et d'une grande flèche en avait porté la hauteur à près de 80 mètres. Cette partie fut abattue par les révolutionnaires en 1794, détruisant du même coup une partie une partie de l'église, désormais séparée de son clocher par une rue.

st jean 05

L'église Notre-Dame.

 

St jean 07

Les arcatures (suite de petites arcades) qui ornent sa partie orientale et son chevet sont typiques du XIe siècle.

St jean 08

A côté du grand clocher, une petite fontaine transformée en jardinière

St jean 06

La Cathédrale St Jean-Baptiste. Édifiée au VIe siècle, reconstruite au XIe, elle recèle dans ses murs qq éléments de sculpture de l'édifice primitif.

st jean 09

Son porche néo-classique fut ajouté en 1771 pour abriter le tombeau de trois des premiers princes de la Maison de Savoie : Humbert aux Blanches Mains (le fondateur), Amédée "la Queue" et Boniface "le Rolland". Sur la photo qui suit, c'est le tombeau de Humbert aux Blanches Mains.

st jean 10

st jean 11

Le chevet de la Cathédrale. Tout le gros-oeuvre du bâtiment est roman (XIe siècle), alors que le choeur reconstruit au XVe siècle présente ce chevet (partie externe du choeur d'une église), aux belles fenêtres gothiques, encadrées de lourds contreforts.

st jean 12

st jean 13

Dans la rue Léon Ronco. Une maison comporte, au dessus des fenêtres, de curieux bas-reliefs représentant tous les outils des métiers du bâtiment.

St jean 14

st jean 15

st jean 16

st jean 17

st jean 18

François-Emmanuel Fodéré. Né à St Jean en février 1764, il fonda à Strasbourg la première chaire de médecine légale.

st jean 19

st jean 20

Place de la Croix Verte. Bon, je le concède, le nom n'est pas très original ! Mais, dans toutes les villes, il y a un "bar des platanes " avec... 2 platanes plantés à l'entrée et le nom du bar n'est pas plus original !

st jean 21

Sur cette place, une fontaine. Elle marque l'endroit où, au Moyen-Age, était installé le pilori où les condamnés étaient exposés les jours de foire. Z'étaient barbares, quant même !

st jean 22

La Maison de Babylone, avec sa belle porte en ogive, surmontée du blason des nobles Des Côtes.

st jean 23

Impossible de comprendre ce que représente le blason. Un bonhomme, la bouche ouverte ?réfléchit 01

st jean 24

Le portail de la Maison Diocésaine. Construite en 1936, le portail est plus ancien que l'édifice ! Exemple de l'architecture Renaissance, c'était celui du Collège Lambert, fondé en 1572 par Mgr Pierre de Lambert.

st jean 25

Le Collège Saint-Joseph. Installé dans le couvent fondé en 1623 par les religieuses Bernardines. Le bâtiment avec sa chapelle à façade baroque est un héritage du patrimoine cistercien.

St jean 26

Les portiques. La rue de la République fut ouverte en 1832, pour faciliter un trafic devenu bien difficile (déjà à cette époque, il y avait des embouteillages ! Et Bison futé n'existait pas ?) Selon la mode alors en vogue à Chambéry ou à Turin, elle fut bordée de portiques.

st jean 27

st jean 28

st jean 29

Et la petite photo plus... Un bisou entre mon zépoux et moi. Je l'ai prise comme ça, sans réfléchir. Ce n'est qu'après, que j'ai pensé à toi, Lettre bleue. Tu te souviens, pour tellement scrap, nous devions prendre une photo en rapport avec le soleil et tu avais photographié ton ombre...clin d'oeil 01

 

st jean 30

Voilà pour ce soir. J'avais une doc avec moi, c'est pour ça qu'il y a autant d'indications sur les monuments. J'espère ne pas vous avoir "barbées" avec les explications.

Demain, la grande "torturation" !

Passez une bonne soirée !

Bisous à vous toutes

Posté par pepsine13 à 22:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


11 septembre 2012

Vacances en Savoie 6

hello 01

 

Vous allez bien ? La journée de travail n'a pas été trop dure ? Ici, il a fait très chaud, encore. J'ai terminé à 20h et sitôt arrivée à la maison, j'ai filé sous la douche. Un vrai bonheur !

Nous voilà déjà au 16 août, 5e jour de nos vacances. On dit que dans les Alpes, passé le 15 août, il y a les orages, que ce n'est pas une bonne période pour y partir en vacances. Le matin, je me lève, j'ouvre les rideaux et je vois ceci :

P8160986

P8160987

Je me dis que j'ai peut-être choisi la mauvaise période, que peut-être la pluie va être là tous les jours... Et finalement, en moins de 2 heures, tous ces nuages ont disparu !

Maintenant, je vous emmène dans la Vallée de l'Arvan. Enfin presque ! Nous étions partis au hasard, laissant la voiture choisir le chemin (oui, nous avons un pilote automatique et intelligent), quand nous avons vu un panneau indiquant cette vallée. Tiens, pourquoi pas ? Nous avons roulé, roulé, tant que nous avons fini par nous demander si nous n'avions pas pris la mauvaise route. Et puis, nous avons vu un pont, sous lequel coulait, non pas la Seine, mais l'Arvan. Nous y étions. Mais, nous étions hauts ! L'Arvan, c'est d'en haut que nous l'avons regardé ! Depuis le pont, car pour descendre près de la rivière, le relief était un peu trop chaotique à mon goût. Mais, qu'à cela ne tienne, mon mari avise un panneau indiquant un chemin de randonnée "Fontcouverte, boucle la forestière". Aie, c'est là que tout se corse... Je reluque le chemin en question et il monte comme ça. Bon, là, vous ne voyez pas ma main, mais je vous assure qu'il monte ! Comprenez-moi bien : je veux bien marcher. J'ai dit marcher, pas crapahuter ! Je ne suis pas un chamois !

Bon, au début, ça va à peu près... Je ne dirais pas que c'est plat, mais ça va.

P8160988

Ca y est, on amorce l'ascension ! Ca grimpe, ça grimpe !

P8160989

Par contre, c'est beau. Pas un bruit, à part le chant des oiseaux et le sifflement des marmottes signalant des intrus pas loin de leur chez elles.

P8160990

P8160991

P8160992

P8160995

Mais bon, faut faire attention, quant même. Le chemin est assez étroit et il n'y a pas la moindre barrière ! Sur cette photo, j'ai pris le côté où il vaut mieux éviter de tomber. Sur le bord de la photo, j'ai pris un bout de ma basket pour référence.

P8160999

Quand je dis que nous étions tout en haut, que ça grimpait dur, je n'exagère pas ! Regardez, le pont, au milieu de la photo, c'est celui sous lequel coule l'Arvan et notre voiture est garée là !

P8160993


Au bout de deux bonnes heures de grimpette, suants, soufflants, crachant nos cigarettes, maudissant notre surcharge pondérale, nous avons décidé de redescendre (nous ne sommes pas allés jusqu'en haut, mais en même temps, nous ne savions pas où était en haut) et nous sommes partis prendre un verre à St Jean de Maurienne. Jolie petite ville que je vous invite à découvrir demain soir.

Pour ma première expérience en randonnée, j'étais quant même assez fière de moi, car je ne pensais pas arriver à grimper autant.

Bonne fin de soirée et merci pour vos passages et vos commentaires.

bisous 02bisous 02bisous 02

 

 

 

Posté par pepsine13 à 21:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

10 septembre 2012

Vacances en Savoie 5

bonjour-138

 

Voilà une nouvelle semaine qui commence. Pour moi, c'est par un jour de repos et j'espère que le vôtre se passe bien, même si vous travaillez. Il fait encore bien chaud. Les ventilateurs fonctionnent à fond.

Visiblement, vous aimez mes petits reportages, alors, aujourd'hui, je vous emmène à Conflans, commune d'Alberville. Haut perchée, pour la découvrir, il faut le mériter (et surtout avoir de bons petits mollets !)

Après avoir garé la voiture au parking le plus proche, on commence par une escalade d'escaliers... en plein soleil !

P8150909

On entre dans Conflans par la Porte de Savoie (dommage, le feu tricolore est mal placé...)

P8150910

P8150913

Pour visiter, il suffit de suivre la route.

Voilà la Tour Ramus.

P8150914

On continue la grimpette, pour découvrir une fontaine Louis XIV. On trempe un peu les mimines, on s'arrose la nuque. C'est qu'il fait chaud !

P8150917

Ah ! Un coin ombragé ! Un vrai plaisir de prendre la photo de cette poterne en profitant d'une fraîcheur toute relative. Je ne pense pas que la poupée sur sa balançoire soit d'époque...

P8150921

P8150924

Quittant à contre-coeur l'ombre bienfaitrice, nous nous dirigeons vers l'Eglise St Grat. Un peu plus tard, dans l'après-midi, lorsque nous avons regagné notre voiture, il y avait plein de gitans devant et dans cette église. C'était le 15 août. Nous avons supposé qu'il y avait qq chose de spécial. Tout ce petit monde était sur son 31 et les petites filles ressemblaient à de petites mariées, tant elles étaient bien habillées. Elles étaient magnifiques !

P8150928

P8150930

P8150931

P8150932

Enfin, la rue s'arrête de monter ! Nous sommes rouges comme des pivoines, avons très, très chaud et nous arrivons sur une place, avec, à nouveau, une fontaine. C'est la grande place, sur laquelle se trouvent :

- une fontaine Louis XV

P8150955

- le musée savoyard

P8150956

P8150954

Il abrite un vestige de martinet (qui donnera le nom de marteau) fonctionnant avec l'énergie hydraulique

P8150951

P8150952

-et aussi beaucoup de magasins, restaurants, bars... Bar qui fut d'ailleurs le bienvenu, pour une boisson fraîche, accompagnée d'une glace. Et je peux vous dire que je l'ai appréciée, cette glace ! La chaleur était intenable, tout comme à Marseille !

J'ai beaucoup aimé les enseignes des magasins, ateliers etc Elles sont dans l'esprit médiéval :

P8150925

P8150926

P8150927

P8150936

P8150939

P8150941

P8150943

P8150947

Même les volets et les portes sont dans l'esprit médiéval :

P8150944

P8150945

Même le lampadaire a gardé sa chaîne, comme à l'époque où il fallait le faire descendre pour l'allumer

P8150983

Ca, par contre, si quelqu'un sait ce que c'est... Nous avions pensé à une arme utilisée lors des tournois, comme le fléau, seulement, le fléau a des pointes, du moins dans mes souvenirs ! Des boulets de prisonnier ?

P8150946

En continuant la route, on arrive à la Place de la Grande Roche, où sont exposés 2 canons, plus vraiment du Moyen-Age, mais quant même assez anciens !

P8150959

P8150961

P8150963

P8150964

Reprenant la même rue, nous sommes arrivés au jardin public de la Tour Sarrazine

P8150965

P8150967

P8150973

Quelques questions restées sans réponse face à la photo suivante :

     - à quoi sert la porte du dessus, puisqu'il n'y a pas d'escaliers pour entrer ?

     - était-ce une façon de se débarrasser des amants découverts par monsieur, au retour de la guerre ?

     - Numérobis a vécu à Conflans ?

Là aussi, si vous avez la réponse...

P8150979

P8150981

P8150969

P8150970

J'ai fatigué mon zépoux avec ma balade et il a cru pouvoir s'octroyer une sieste !

P8150976

Depuis le jardin, on voit bien le château de Manuel de Locatel :

P8150968

Voilà le tour de Conflans est fait. J'ai rempli mes yeux de belles choses et mon appareil de photos.

En redescendant vers la voiture, je n'ai pu m'empêcher de photographier ce lampadaire, si rutilant !

P8150984

Voilà, pour qui aime les "vieilleries", je vous invite à visiter Conflans. Un vrai régal, chargé d'un gros passé historique.

Bon après-midi !

 

bisou-047

Posté par pepsine13 à 13:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 septembre 2012

Vacances en Savoie 4

Bonjour, bonjour !


Comment allez-vous par ce beau dimanche ensoleillé ? Ici, ça va. Nous nous apprêtons à fêter dignement les 50 ans de mon petit mari. Le repas est prêt, le glaçage chocolat du gâteau est en train de prendre au frigo. On va encore prendre un kilo !rire 02

 

Aujourd'hui, je vous emmène à Valloire, petite ville située à proximité de l'endroit où nous logions. Pour nous y rendre, nous devions prendre le Col du Télégraphe. Valloire est une jolie petite ville, mais on en a vite fait le tour, quant même !réfléchit 02

Avant notre départ, j'avais relevé sur le net toutes les manifestations des villes et villages. Les 14 et 15 août, c'était la fête à Valloire, avec animations musicales, défilé de chars et feu d'artifice. Il faut que je vous dise que je suis habituée au 15 août à St Raphaël. Il y a plusieurs décennies, l'Opération Dragoon a été menée et le débarquement a eu lieu sur les plages du Dramont. Donc, tous les 15 août, à St Raph, il y a le défilé de chars et le feu d'artifice. Quand, sur le net, j'ai vu "défilé de chars", j'ai pensé que Valloire avait été libérée le 14 ou 15 août, tout en pensant que les chars avaient une sacrée puissance pour grimper les cols... Que je suis bête et naïve ! Vous le comprendrez en regardant les photos du défilé !

Je n'avais pas la moindre indication d'horaire pour le défilé. Bon, pour le feu d'artifice, je me doutais bien que c'était à partir de 22h, jusque là, ça va ! clin d'oeil 01 Nous sommes allés au Syndicat d'Initiative où j'ai eu mes renseignement : le défilé avait commençait à 20h et il était... 15 h ! Nous nous sommes promenés dans la ville, nous avons dû en faire 10 fois le tour, et encore, nous avons bu X cafés et nous sommes entrés dans tous les magasins de souvenirs (très chers, d'ailleurs !). Voici qq photos de nos pérégrinations "valloiresques" :

Tout d'abord une maison extrêmement fleurie, un vrai bonheur pour les yeux :

P8140775

Si vous regardez bien, sur un côté du balcon, on voit une maisonnette. C'est la reproduction du chalet, faite par le propriétaire. Je la trouve assez fidèle, pas vous ?

P8140776

Pour la petite histoire, le propriétaire était assis en haut des escaliers. Nous lui avons demandé l'autorisation de prendre sa maison en photo. Après accord, il est entré dans la maison. J'ai cru que c'était pour ne pas figurer sur la photo, simplement. Et comme nous restions à admirer ses fleurs, le propriétaire est venu nous parler. Je suis assez sociable. Des fois, je me dis que c'est une erreur ! Ce monsieur était, disons, un peu juste... ce qu'on appelle le simplet des Alpes (oui, je sais, nous étions en Savoie ! Mais c'est la chaîne des Alpes), à Marseille, on dirait le "fada". Donc, il commence à nous expliquer comment il s'occupe de ses géraniums, quand il les rentre pour l'hiver, combien dure la floraison... Sympa, non ? Ce qui aurait été plus sympa, c'est qu'il ne mange pas un morceau de pain en parlant, parce qu'il postillonnait sur mon bras. Et moi, je l'écoutais poliment, sans broncher, souriant même, pendant que mon bras gauche se couvrait de miettes de pain plus ou moins humides ! J'avais l'impression d'être au travail !

Allez, on continue. Des maisons fleuries, des fleurs, encore des fleurs. Magnifique !

P8140778

P8140789

P8140790

P8140799

La caserne de pompiers. Heureusement qu'il y a eu des progrès dans la conception des engins !

P8140795

De l'eau, toujours de l'eau....

P8140815

P8140821

Un paysage grandiose, on se sent tout petit à côté !

P8140819

P8140820

Bien sûr, dans une région boisée, on trouve des sculpures.

v01

v02

v03

v04

v05

J'ai quant même trouvé de la pierre à photographier :

v06

v07

Il y avait le 1er concours de "sculptures sur paille et foin". Déjà, je croyais que la paille et le foin, c'était pareil. Je ne connais toujours pas la différence, d'ailleurs...

Le bison, réalisé par l'équipe russe, qui a reçu le 1er prix

P8140780

Le dragon du Galibier, réalisé par l'équipe française, a reçu le 2e prix (j'ai cherché, en vain, une légende sur ce dragon)

P8191176

"Après le travail", réalisé par l'équipe italienne. Je ne sais pas quel prix ils ont eu, ce n'était pas indiqué sur le panneau.

P8191193

Enfin, le défilé de chars, qui n'ont rien de guerriers, mais vraiment rien, comme vous pourrez le constater !

Le retour des vamps. Les dames étaient des retraitées et on voyait bien qu'elles s'éclataient !

P8140848

Les ramoneurs. Le ramoneur est un porte-bonheur typique de la Savoie, il a sa petite histoire : autrefois, la vie était rude en Savoie, la nourriture rare. Dès l'âge de 10 ans, les enfants partaient avec les adultes dans les villes pour être ramoneurs. Leur petite taille leur permettait de remonter dans les conduits de cheminée et d'y gratter la suie. Ainsi, ils gagnaient leur maigre pitance

P8140854

D'autres chars, fabriqués avec beaucoup d'imagination, venant des villes et villages voisins. On sent bien le côté festif et le véritable plaisir pris pour ce défilé

P8140861

P8140867

Ici, le jeune homme envoie de la vraie neige (ramassée au Galibier) sur les touristes !

P8140881

P8140888

Une façon comme une autre de faire du ski quand il n'y a pas de neige !!!

P8140891

Là, en bas à droite, sur le char, il y a une borne kilométrique. Vous savez ce qu'il y a dans cette borne ? Du vin blanc ! Vin offert, que mon mari s'est empressé de déguster ! Et comme il n'a pas trouvé le goût du 1er verre, il en a pris un second !

P8140894

Ensuite, nous avons eu droit à un magnifique feu d'artifice.

Voilà pour la petite visite de Valloire. J'ai beaucoup aimé, c'est une jolie petite ville, mais il faut bien le dire, on n'y passe pas la journée entière, sans s'y ennuyer un peu, malheureusement.


Pour la prochaine découverte, je vous emmène à Conflans, cité médiévale, au-dessus d'Alberville.

Passez un bon dimanche !

Bisous à toutes

 

 

 

 

 

 

Posté par pepsine13 à 11:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

06 septembre 2012

Vacances en Savoie 3

bonsoir-010

 

Allez, c'est jeudi ! Plus qu'un jour et nous sommes en week-end ! On continue avec les photos de la Savoie ? Et bien non, ce soir, je vous emmène dans les Alpes, les Hautes, hein ? Nous allons à Briançon. C'est une ville que j'adore. Peut-être parce que la 1ère fois que j'y suis allée (du moins dans mes souvenirs), c'était pour mon 1er anniversaire de mariage amour 02... il y a... heu... très longtemps ! sourire

01

02

03

04

05

06

07

08

08

08

09

10

11

12

13

 

Une ville au riche passé historique où j'aime flâner, regarder, étudier, admirer les détails de l'architecture. J'aime aussi emprunter la grande gargouille, rue principale de la vieille ville, toujours très animée et parée de chaque côté de magasins et restaurants.


Bonne soirée à vous !

 

bisous 03bisous 03bisous 03

 

 

Posté par pepsine13 à 20:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


05 septembre 2012

Vacances en Savoie 2

Bonjour !

Vous allez bien ? Je rentre du jardin et j'ai quelques courbatures ! Je m'arrête, sinon demain, je ne serai pas opérationnelle au travail ! rire 03


Voici donc, comme promis, une promenade sur le Mont Cenis. Il culmine à 2082m. On y trouve une chapelle en forme de pyramide, rappelant la campagne d'Egypte de Napoléon, ainsi qu'un jardin botanique alpin.

Pour accéder au Mont Cenis, il faut passer par un village, Lanslebourg. Comme tous les villages et villes de Savoie, il y a des fleurs partout !

P8120608

P8120610 

P8120613     

P8120611

P8120614

Et maintenant, après un long halètement de notre pauvre voiture, nous voici au Mont Cenis !

Prise depuis le haut du col, juste pour les neiges éternelles...

P8120616

Au Mont Cenis, il y a un lac artificiel, retenu par un barrage et, bien qu'il se trouve sur le territoire français, il est situé sur le versant italien du Col. Bon alors, il est français ou italien ?

Ce que j'ai trouvé fascinant, c'est cette vitesse à laquelle les nuages arrivaient et repartaient. Une valse, un coup de balai fantastique, que j'ai photographiée de multiples fois.

P8120624

P8120625

P8120653

P8120654

P8120660

P8120635

Il est alimenté par divers petits ruisseaux et rivières :

P8120632

Au fond, le barrage :

P8120661

La chapelle, en forme de pyramide :

P8120636


Et puis, mes "chères vieilleries", vestiges de l'occupation allemande

P8120669

P8120670

P8120671

P8120673

P8120675

Et quand on se met sous l'arcade :

P8120678

Oups, vaut mieux prendre la photo et partir rapido !

P8120674

 

P8120676

P8120677

P8120681

J'adore cette fleur qui sort d'une meurtrière. Quel symbole ! Quelle ironie !

P8120689

P8120693

Quand il pleut, tout descend ! J'ai été sidérée par la grosseurs des mailles du filet pour retenir les pierres. Mais quand on voit la taille des rochers qui descendent, on comprend mieux !

P8120695

Un truc qui m'a interpellée : les containers de poubelles. Bon, je ne scrapperai pas cette photo (quoique...). Mais je les ai trouvés nettement plus jolis, plus propres que les containers marseillais en plastique, souvent cassés, qui débordent et ne sentent pas la rose !!!

P8120708

 

Voilà pour aujourd'hui. Merci pour vos commentaires. J'espère que ces promenades savoyardes vous sont agréables, que vous découvrez de nouveaux coins et que, peut-être, vous irez un jour.

Bonne journée !

 

 

 

 

Posté par pepsine13 à 13:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

04 septembre 2012

Vacances en Savoie 1

hello 02

 

J'ai fait le tri des quelques 800 photos prises afin de vous faire partager mes vacances en Savoie, vous montrer les beaux paysages, les villages médiévaux, "vieilleries" dont je suis si friande, la flore, pas tellement de faune, malheureusement.

Pour commencer voici les photos prises sur le trajet.

 

P8110586

P8110588

P8110590

P8110591

P8110592

P8110594

P8110596

P8110597

P8110600

Voilà pour notre 1er jour. C'était agréable, il faisait frais.

Nous sommes arrivés à Valmeinier 1800 et avons pris possession de notre appartement. Super sympa, fonctionnel. Pas très grand, mais comme nous n'avions pas prévu de faire une méga fête, c'était suffisant !

Et voici la vue depuis notre balcon :

P8110602

P8120604

P8120605

Vous voyez sur la 2e photo, le petit chemin qui serpente ? Dès que mon zépoux l'a vu, il a dit qu'il fallait y aller. Moi, je regardais ce truc et je me disais qu'à Marseille, décidément, les chemins sont bien plus plats ! Et franchement, je ne me sentais pas la balade...

 

La suite demain, ou ce soir, si j'ai le temps. Je vous emmène au Mont Cenis.

 

bonne-journee-039

 

 

Posté par pepsine13 à 11:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

28 août 2012

Retour de vacances

bonjour-003

 

Et oui, toutes les bonnes choses ont une fin ! Les vacances en font partie. Bon, positivons, si elles n'avaient pas une fin, nous ne pourrions jamais les apprécier lorsqu'elles arrivent. Heu... est-ce que je crois ce que je dis, là ?  réfléchit 02

Alors, la Savoie, c'est génial, mais ça monte de tous les côtés ! Rien de plat ! En même temps, c'est la montagne, hein ?

Avant de vous montrer les photos de mes vacances (pas toutes, car j'en ai pris qq chose comme 800 !), je vais vous faire découvrir, si vous ne connaissez pas, Sanary. C'est une petite ville varoise que j'aime beaucoup. Nous y étions lundi, avec un de mes beaux-frères alsaciens et son fils. Profitant de l'occasion, nous leur avons montré la route des crêtes, en partant de la ciotat, jusqu'à Cassis.

Voici les "merveilles" de Provence :

P8271269

P8271275

Ben oui, au resto, c'était si bien présenté, qu'il a fallu que je prenne des photos !

P8271276

P8271277

P8271288

P8271284

P8271279

P8271280

P8271286

P8271282

P8271290

P8271293

La baie de la Ciotat, vue depuis la route des Crêtes :

P8271299

Sur la route des Crêtes, d'un côté la terre, de l'autre la mer. Mais quel que soit le côté qu'on regarde, on réalise qu'il vaut mieux rester sur la route, c'est à pic des 2 côtés !

P8271301

P8271303

P8271295

P8271308

P8271309

P8271318

P8271314

P8271315

P8271323

P8271325

P8271326

Côté Cassis :

P8271324

P8271327


Vous avez aimé ? 

Je vous souhaite une bonne soirée. A bientôt !

bisous 01bisous 01bisous 01

 

 

 

Posté par pepsine13 à 19:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

10 août 2012

Vacances !

Juste un petit message pour vous dire que je m'absente pour 15 jours. Demain matin, départ pour la Savoie où nous  allons chercher un peu de fraîcheur. Et oui... Certaines cherchent le soleil et la chaleur et nous, si nous voulons bien du soleil, nous fuyons la chaleur trop excessive !


A bientôt, je reviendrai la tête pleine de souvenirs et l'appareil plein de photos à scrapper !

bisous 02bisous 02bisous 02

 

 

Posté par pepsine13 à 20:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

29 juillet 2012

Des petites cartes

Bonsoir !

Rhôôôôôôôôô ! Je néglige mon blog d'une façon qui frise l'indécence ! J'ai plein d'excuses ! Je travaille, il fait chaud, il fait chaud, il fait chaud, mais oui, c'est une excuse, la chaleur ! Tout ce qu'on fait est multiplié par 10 (au moins !) par rapport à l'hiver : on met 10 fois plus de temps, un paquet est 10 fois plus lourd, on transpire 10 fois plus (quoique... les ladies ne transpirent pas, mais se couvrent de rosée ! Suis-je une lady ?) Bref. Et puis... dans qq mois, je prend un "grade" de plus dans la hiérarchie familiale : je serai grand-mère en décembre. Et, en bonne future grand-mère, j'ai resorti mes aiguilles !Et puis, dans 14 jours, nous partons en Savoie et je liste les endroits à visiter. Ca prend du temps, ça aussi !

J'ai juste pris un peu de temps pour faire 3 cartes que voici :


Pour l'anniversaire de ma petite nièce de Paris :

Sans titre 2

 

Sans titre 3

 

Et la dernière pour l'annversaire de mon beau-frère, en suivant un sketch proposé par Tellement Scrap en avril ou mai, qui m'avait déjà servi pour réaliser la carte de notre copain du travail :

Sans titre 1

 

Toujours avec les étiquettes anniversaire de Laurence.

Voilou pour ce soir.

Bonne nuit et merci pour vos passages et vos gentils petits mots

 

Posté par pepsine13 à 23:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]