20 octobre 2012

Chose promise... chose due

Bonsoir !

Comment allez-vous ? J'espère, pour celles qui sont en vigilance orange, que tout se passe bien chez vous.

Ici, c'est mistral, soleil et ciel bleu. Ca ne devrait pas durer. Météo France annonce de la pluie pour la journée de lundi. Mais, d'ici là...

Il y a qq jours, je vous avais parlé de mes "oeuvres" au tricot. Il y a qq chose comme 17/18 ans que je n'avais plus tenu d'aiguilles, hormis pour faire 3 écharpes. Voici donc mes réalisations pour ma future petite fille. Il y a des petits défauts... honte Soyez indulgentes...

Un petit ensemble 1 mois :

bb2

J'ai voulu broder "petite fleur", mais j'ai encore des progrès à faire en broderie ! rire 03

bb3

Et là, petite brassière et chaussons en 3 mois

bb4

Ce sera tout de ma part, Magali a reçu des cadeaux de tous côtés et ma mère, ayant pris très au sérieux son rôle de future arrière-grand-mère (elle sera arrière-grand-mère pour la 4e fois), a tricoté plein de jolies choses, que je vous montrerai une prochaine fois. C'est tellement mignon, ces petits vêtements !

merci 01 pour vos gentils petits mots que j'ai toujours autant de plaisir à lire


Je vous souhaite une bonne nuit et un excellent dimanche

bisous 01 bisous 01 bisous 01

 

 

 

Posté par pepsine13 à 23:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


17 octobre 2012

Un dimanche à Ampus

Bonjour !


Vous allez bien ? Pas trop bousculées par cette météo capricieuse et cet hiver qui semble arriver avec un peu trop d'avance, dans certaines régions ?

Dimanche 7, nous sommes allés à Ampus, dans le Var. Réunion chez Martine et Gigi. Martine est membre du forum Supertoinette, ainsi que Vivi, Louisa et moi. Une fois par an, nous nous réunissons avec nos époux (cette année, il y avait également Magali) chez Martine.

Nous étions 10, en tout. Voyez la belle tablée !

belle_tablee_001

Martine nous a concocté une délicieuse paella

Sans titre 1

Les 4 branchées du net. De gauche à droite : moi, Louisa, Martine et Vivi

les_quatre_graces_001

Une autre petite photo avec Vivi, moi, Martine et Magali

les_belles_001

Avant de partir, cueillette de tomates vertes dans le jardin de Martine. Vivi s'y colle, je la rejoins peu après

Sans titre 2

Cette rencontre a été l'occation pour Vivi d'offrir des petits cadeaux à Magali, pour sa future fille. Vivi, j'ai piqué tes photos, plus rapide !

Photo 005

 

Photo 006

Photo 008

Photo 009

Photo 010

Et quelques jours plus tard, voici la confiture de tomates vertes. Vous ne connaissez pas ? Ce n'est pas une confiture bien connue et toutes les personnes qui l'ont goûtée, l'ont aimée.

PA160087

Voilà pour aujourd'hui. Cet après-midi, après ma séance de kiné, je m'enferme dans ma scrap room !

Merci pour vos passages et vos gentils commentaires.

Passez une excellente journée

 

Posté par pepsine13 à 10:13 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

15 octobre 2012

Trois petites cartes

Bonsoir !


Vous allez bien ? Pas trop congelées ? Les températures ont fait une chute vertigineuse sur tout le pays ! Même ici, il fait frisquounet !

Hier, il a un peu plu. Samedi soir, j'avais préparé mon riz cantonnais pour qu'il s'imprègne bien du nuoc mam, donc, j'étais libre ! Alors, j'ai filé dans ce qu'on peut encore appeler une scrap-room, mais c'est tellement encombré... que c'est plus une bordel-débarras-scrap-room !

Je me suis occupée des challenges carterie proposés par Truffe, sur Tellement Scrap.

Pour la première carte, il fallait suivre un sketch :

258

Au départ, j'ai vraiment voulu suivre le sketch ! Mais, comme d'hab, je suis allée trop vite. Ma bande sur le côté était trop fine, je ne pouvais plus placer mon image dessus, sans risque de la voir disparaitre et puis, j'ai mis le sentiment sur la bande, au lieu de dessous et comme la bande me paraissait trop vide, j'ai rajouté des fleurs. Plus grand chose à voir avec le sketch ! Mais, la carte me plaît quant même ! Je l'ai faite pour ma petite filleule qui fête sa dixième année aujourd'hui. Déjà !

258

La petite étiquette happy birthday vient du blog de Laurence. Régulièrement, elle nous propose des étiquettes que j'enregistre et range en planches, pour gagner de la place dans mon pc :

Anniversaire joyeux 08

La 2e carte est un copicarte :

256

Une carte pour l'anniversaire de ma nièce, le 27 octobre. Elle sera envoyée par ma mère. Il me reste à faire celle que, moi, je vais envoyer. Ma nièce est une grande, très grande fille de bientôt 39 ans, mais elle attend toujours la carte de sa tante préférée (MOI !)

256

Enfin, pour la dernière carte, il fallait suivre ces contraintes :

  • un papier de fond uni,
  • un tag,
  • une fleur
  • un ruban.

Ca va, je ne m'en suis pas trop mal sortie. Elle a filé chez sa destinataire aujourd'hui. J'espère qu'elle sera contente

Sans titre 2

Voilà pour mon retour dans ma scrap-room. Demain, 1er de mes 2 jours de repos. Je vais m'occuper de la maison, mais mercredi, je reprends mes ciseaux et colle !

Bonne soirée à vous toutes et merci pour vos passages sur mon blog !

bisous 02bisous 02bisous 02

Posté par pepsine13 à 19:43 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

13 octobre 2012

St Cyr sur Mer - 8e marché alsacien

Bonsoir !

Vous allez bien, j'espère ?

Ca faisait bien longtemps que je n'étais venue ici. Bon, en même temps, je n'ai pas grand chose à raconter ou à monter ! En ce moment, ma vie s'articule autour du travail, que ce soit à la clinique ou à la maison. Dire qu'il y a 2 semaines, j'avais pris la décision de scrapper pendant mes repos, au moins un après-midi sur les 2 jours. Ben, je n'y suis toujours pas arrivée !


Aujourd'hui, nous sommes allés à St Cyr sur Mer. C'est un petit village varois, où j'aimerais bien habiter. Il doit pour partie son nom à Saint Cyr, jeune martyr chrétien du IVe siècle.

Pour la 8e année, c'était le marché alsacien. Mon mari est d'origine alsacienne et j'aime bien la région (il manque juste la mer !), pour ces raisons, nous essayons d'y aller toutes les années. Enfin, là, c'est juste la 2e fois que nous y allons.

Voici qq photos du marché, les gourmandises, les boissons et les objets, fabrication artisanale ou industrielle. Il faudrait plusieurs centaines d'euros en poche pour acheter tout ce qui nous plaît !

zSans titre 18

Il y avait, bien sûr, un groupe folklorique qui nous a fait des démonstrations. C'est physique, hein ?

zSans titre 17

zSans titre 16

zSans titre 11

zSans titre 12

zSans titre 13

zSans titre 14

zSans titre 15

zSans titre 6

zSans titre 5

zSans titre 7

zSans titre 8

zSans titre 9

zSans titre 10

zSans titre 4

zSans titre 1

zSans titre 2

zSans titre 3


C'était bien sympa, même si nous avons été un peu déçus. Nous avons eu l'impression qu'il y avait moins d'exposants que l'an dernier. Nous avons discuté avec l'un d'entre eux, qui était là l'an dernier et il nous a dit, qu'au contraire, il y avait plus de stands qu'avant. Mais, nous avons compris pourquoi nous avions cette impression : il y avait plus de stands d'alcools. Comme nous n'en consommons pas, nous ne leur jetons qu'un vague coup d'oeil !


Voilà pour aujourd'hui !

Bonne soirée à vous

bisous 01  bisous 01  bisous 01

 

 

 

Posté par pepsine13 à 20:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

19 septembre 2012

Vacances en Savoie 13 et... fin !

Coucou tout le monde !bonjour 01

Comment allez-vous ? Bien, j'espère ! J'ai bien travaillé, aujourd'hui. Pas à la clinique, mais à la maison. A 19h, j'ai décidé que j'avais "fini journée" !

Voici les dernières photos des vacances. J'étais à la fois triste et contente de partir. Triste, ben oui, c'est la fin des vacances, pas besoin d'expliquer plus et contente car j'allais retrouver ma maison, mes habitudes, ma région. On a beau dire, mais les racines, c'est important !clin d'oeil 01

Je vous ai parlé tout le long de ces vacances de notre logement, sans jamais vous le montrer. Je n'ai pas pris de photos de l'intérieur, mais voici l'extérieur :

15

Des petits immeubles chalets, il y en avait plusieurs ainsi que des commerces et 2 piscines plein air, mais chauffées. Nous n'y sommes pas allés, nous avons préféré crapahuter ou visiter. Aller jusqu'en Savoie et passer son temps au bord de la piscine, tous les jours, comme l'ont fait certaines familles, nous a paru bien dommage. Bon, après, à chacun sa façon de concevoir ses vacances. Je ne juge pas.

Cette photo a été prise de la voiture, sur le trajet du retour. C'est pour ça qu'elle n'est pas très nette. En fait, 15 jours avant, nous avons pris cette même route et la montagne était verte. J'ai été très étonnée de constater combien les couleurs avaient changé en si peu de temps ! L'automne arrivait très vite !

17

Quant à cet arbuste, je l'ai trouvé si bizarre que je l'ai photographié. J'ai cru qu'il s'agissait d'un seul arbuste qui changeait de couleur en automne en commençant par le pied. Mais non, vérification faite, il y avait 2 arbustes !

18

Depuis 2010, ma dernière manie est de photographier les ronds-points. Chacun son truc et je trouve que ça vaut mieux que s'adonner à la boisson ! Je me souviens des ronds-points de mon enfance, et même plus tard, simplement goudronés. Maintenant, il y a une réelle recherche dans la déco. J'en ai de très jolis d'Alsace.

P8120713

P8140800

P8140810

Des couchers de soleil au milieu des nuages, exposant à nos yeux émerveillés, un spectacle magnifique

P8120715

P8191206

P8230025

Et enfin, la flore fleurs 02et des petites bestioles23

P8120634

P8120641

P8120643

P8120645

P8120647

P8120648

P8120710

P8150975

P8181089

P8181113

P8181116

P8181125

P8181130

Celle-ci me plaît beaucoup, avec la guêpe qui vient se poser dessus. Je vous rassure, je n'ai pas fait exprès de la prendre ! C'est un coup de chance !

P8181138

P8181143

P8181149

P8181151

P8181156

P8181157

P8181171

P8191187

P8191189

P8201285

P8201286

P8201289

P8231420

Voilà, j'espère que vous avez pris plaisir à "partager" mes vacances. C'était chouette, quant même. Bon, j'ai râlé quand il fallait grimper, mais au fond, j'ai bien aimé, va ! sourire Tout au long du séjour, nous avons noté ce qui nous a manqué, c'est listé pour la prochaine fois !

Encore merci pour tous vos gentils commentaires.

A bientôt, peut-être avec un peu de scrap, si j'arrive à trouver un moment pour en faire ! Mais, plus sûrement pour vous montrer mes "oeuvres" en tricot. Vous serez indulgentes, j'en suis sûre !

bisous 03 bisous 03  bisous 03

 

Posté par pepsine13 à 20:10 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


Vacances en Savoie 12

Bonjour à vous ! 68d0df76

Vous allez bien ? Je reviens de chez le kiné. J'ai eu droit à des ondes de choc sur ma cheville, c'est rigolo. L'idéal serait que ce soit efficace. On verra ça dans 3 séances.

Voilà le dernier jour des vacances en Savoie ! Ce jour-là, le ciel était couvert, il pleuvait par période pluieet nous hésitions à sortir, ne sachant ce que pouvait donner un orage en montagne, s'il devait y en avoir un .

J'avais emballé le principal de nos affaires, mon mari était sur le balcon, avec ses mots fléchés quand nous avons vu un hélico arriver. Le 2 septembre, la station était fermée jusqu'à l'hiver. C'est pendant ces moments que les travaux sont effectués et, dans la montagne, ils commençaient à porter le matériel. Et le seul moyen de le faire quand il n'y a pas de route, c'est l'hélico !

Nous avons eu droit à un ballet aérien. Nous étions très admiratifs devant l'adresse du pilote, qui se posait tout au bord du ravin !

01

02

03

04

05

Finalement, nous avons décidé de partir voir Modane. C'est une petite ville, pas loin et en cas de grosse pluie, le retour aurait été rapide.

Là bas, les champignons poussent sur le bitume !

07

08

09

10

Le fort et le casernement de Replaton. Vous voyez comme le ciel est chargé de nuages ?

11

Modane est une toute petite ville dont on a vite fait le tour. Nous avons pris le chemin du retour et... le ciel s'est dégagé ! Un petit saut à St Jean de Maurienne pour acheter des produits locaux, faire le plein de la voiture...

Sur la route que nous empruntons pour regagner le logement, il y a une ferme "La ferme du Mont Thabor". Nous nous y sommes arrêtés pour faire provision de fromages de chèvre et confiture.

12

13

14


Ensuite, je vous montrerai d'autres photos, prises au cours du séjour mais que j'ai regroupées pour la fin.


Bon après-midi !

 

bisous 01  bisous 01  bisous 01

Posté par pepsine13 à 15:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

18 septembre 2012

Vacances en Savoie 11

Hello vous toutes !coucou

Vous allez bien ? Moi oui : après un week-end travaillé, me voilà en reposdort 01. La 1ère journée est passée, mais il reste encore demain !

Ce soir, je vous emmène à Chambéry. Une bien jolie ville, et horriblement chaude : nous étions en alerte canicule, d'après les dires d'un monsieur à la radio. Je vous assure qu'il ne mentait pas ! Là aussi, tout comme à Conflans, ça valait Marseille !été 03

Lorsque nous sommes sortis du parking, nous avons été impressionnés, il n'y a pas d'autre mot, par une immense bâtisse : le Palais de justice. La 1ère pierre a été posée en présence du Roi Victor Emmanuel II. Une cassette remplie de pièces d'or et d'argent, ainsi que de médailles frappées à son effigie et à celle du roi Charles Albert a été déposée dans une cavité creusée dans la "pierre fondamentale"  

P8211301

Trois statues devant ce palais :

La science :

P8211298

Antoine Favre, premier président du sénat de Savoie

P8211299

La jurisprudence :

P8211300

Nous avons longé le palais, à la recherche d'un coin ombragé pour prendre un rafraîchissement. Nous sommes arrivés à l'arrière du bâtiment de la Mairie.

P8211302

P8211303

Très étonnés, nous avons lu une plaque scellée sur un des murs : l'appel du 18 juin 1940. Je n'ai pas souvenir de l'avoir déjà lu.

P8211306

La façade principale de la Mairie. Et sur la place, nous avons pu prendre notre rafraîchissement. Mais il faisait si chaud, même à l'ombre que nos glaçons ont fondu à toute vitesse !

P8211308

Un panneau indiquait la vieille ville. Ca tombait bien, c'est ce que nous voulions voir !rire 01

P8211316

Rue Basse du Chateau. Au Moyen Age, c'était l'une des artères principales de la ville. De cette époque, elle a gardé le tracé sinueux et quelques boutiques avec étal de pierre.

P8211320

Elle est célèbre pour son passage aérien appelé "pont des soupirs", dernière passerelle couverte, en bois. Les autres ont été détruites par les autorités à cause des incendies qui se propageaient plus vite de maison en maison et de rue en rue.

P8211324

La Rue Appolonie, où se trouvaient toutes les dames de petite vertu

P8211323

Le château des Ducs de Savoie.

Le château-vieux des sires de Chambéry est attesté dès le XIe siècle. La Maison de Savoie l'acquiert à la fin du XIIIe siècle. Comtes, ducs de Savoie, rois de Sardaigne l'aménage au fil des siècles en résidence de cour.

Devenu château national à la Révolution, il est cédé au Département de la Savoie en 1860.

Classé Monument historique en 1881, l'ancien château des ducs est affecté depuis 1890 aux services du Conseil Général et de la Préfecture de la Savoie.

 

P8211325

P8211333

P8211337

P8211340

P8211338

P8211345

P8211348

P8211349

Statue de Joseph et Xavier de Maistre, fils illustres d'une famille non moins illustre !

P8211330

La fontaine la plus simple que j'ai vue !rire 01

P8211326

Le couvent des franciscains, puis évêché, ces bâtiments abritent depuis 1913 le musée Savoisien.

P8211362

P8211361

La Cathédrale St François de Sales. La chapelle du couvent, devenue cathédrale en 1779, est dédiée à St François de Sales en 1801. Elle est le siège d'un archevêché depuis 1817.

P8211351

P8211353

P8211354

P8211355

P8211357

P8211358

P8211359

La fontaine des éléphants. Le monument a été inauguré en décembre 1838. C'est une superposition de 3 monuments : une fontaine, une colonne et une statue.

P8211363

P8211374

P8211375

P8211364

J'ai frôlé la mort plusieurs fois pour photographier cette fontaine ! Elle est située sur un rond-point et bien sûr, les voitures tournent autour. S'il n'y avait que les voitures, j'aurais pu prendre mes photos de loin, en zoomant. Mais non, il y avait également des bus ! Je ne sais pas combien de fois, j'ai fait des bonds de côté pour éviter de passer sous les roues de ces gros véhicules. Parce qu'ils ne s'arrêtaient pas, les chauffeurs ! Ils doivent tourner autour du rond-point, alors, ils tournent. Tant pis pour les touristes !etonné 02

 

La Sasson. La statue est une allégorie censée représenter une Savoyarde, sous les traits d'une femme aux formes lourdes, vêtue d'une robe à gros godets et chaussée de souliers de géant, serrant dans ses bras un drapeau.

La Sasson est l'appellation facétieuse donnée par les habitants : le terme de Sasson est un diminutif familier de Françoise en savoyard, qui désigne également, ironiquement, une jeune fille ou une femme un peu nigaude, visiblement plus développée de corps que d'esprit.

La statue fut confisquée et déboulonnée par les Allemands sous la2e guerre mondiale, on la retrouva décapitée dans une gare en Allemagne. En 1950, elle retrouva sa place dans la ville de Chambéry. En, 1982, la statue fit l'objet d'une restauration et, le 1er juin, elle fut une nouvelle fois inaugurée à son emplacement d'origine.

P8211380

Le musée des Beaux Arts. Il est installé au cœur de la ville, dans le bâtiment de l’ancienne halle aux grains.

Le musée des beaux-arts de Chambéry doit sa collection à une succession de legs de collectionneurs privés. À l'origine, l'abbé de Mellarède fait don, par testament, de toute sa collection personnelle, ce qui constitue la somme des premières œuvres visibles au musée.

Après le Musée du Louvre, le musée des beaux-arts de Chambéry possède la seconde plus grande collection de peintures italiennes présentes en France, avec notamment des œuvres du Trecento, du Quattrocento, et de la Renaissance.

P8211384

P8211386

P8211389

P8211391

P8211395

Rousseau a séjourné une dizaine d'années à Chambéry, à la maison des Charmettes, ancienne résidence d'été de Madame de Warens. C'est autour de cette maison que le philosophe dit avoir découvert la botanique et sa passion pour la nature (ainsi que l'amour pour Madame de Warrens, mais, ça, ça ne nous regarde pas !chut 02)

Plusieurs stations fleuries fleursont été installées à travers la Ville par les agents du service parcs et jardins. Cinq d'entre elles sont situées au Centre Ville, et quatre le long du chemin Jean-Jacques Rousseau. Chacune présente une plante citée dans la littérature du philosophe.

P8211310

P8211311

P8211314

P8211329

P8211328

P8211327

P8211371

P8211370

Il y avait, à chaque station, un panneau rappelant que ces plantations étaient dues à des jardiniers, qu'ils y avaient mis tout leur coeur et demandait de respecter leur travail. J'ai trouvé ce rappel inadmissible, mais, je suppose que s'il y est, c'est bien parce qu'il est nécessaire ! Je n'arriverai décidément jamais à comprendre pourquoi des gens volent et détruisent les jolies choses !!! diabolique 01

Malheureusement, nous sommes partis trop tard du logement et notre visite de la ville a été écourtée. Nous n'avons pu voir toutes les stations fleuries, ni la maison des Charmettes, ni le carré Curial... Enfin, il nous reste encore plein de choses à y voir. Ce sera l'occasion de retourner à Chambéry !

Voilà pour ce soir. Les vacances savoyardes tirent à leur fin... Mais il me reste encore des photos à vous montrer.

Passez une bonne fin de soirée et merci 01 pour tous vos messages !

bisous 02bisous 02bisous 02

 

Posté par pepsine13 à 22:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

15 septembre 2012

Vacances en Savoie 10

Bonsoir à toutes !

J'espère que vous avez passé un excellent samedi. Le mien fut très calme, au travail, mais calme.

Ce soir, à nouveau une randonnée savoyarde ! Après, je me demande pourquoi j'ai des mollets de cycliste !

Nous avons bien étudié la carte, repéré d'où partait le chemin pour le Lac Vert, pris le pique-nique et nous voilà partis !

Sur la carte, il est bien précisé que c'est une rando facile et familiale. Pour moi, familiale, ça veut dire qu'on peut y aller avec des enfants. Non ?

Allez, on démarre. Heu... ça monte, mais ça, je commence à y être habituée. En plus, il est plus "facile" de monter que de descendre. Nous sommes à 1747 m d'altitude et le lac est soi-disant à 1h05 de crapahute.

A plusieurs reprises, nous avons rencontré des pierres ainsi rangées et enfoncées dans la terre. Ca faisait presque des marches. Nous nous sommes demandés si c'était l'oeuvre de Dame Nature ou de l'homme. Vous notez l'absence d'ombre...

P8201217

Tout le long de la balade, nous avons longé une rivière. Au fur et à mesure de notre avancée, elle était de plus en plus bas. Sans doute parce que la Savoie, ça grimpe comme ça !!

P8201218

P8201220

P8201222

P8201228

P8201230

Toujours des paysages splendides et grandioses. J'en mets plein l'appareil, mais plein mes yeux aussi !

P8201231

P8201232

Tiens, le chemin descend ? Non, non. Je me suis tournée pour prendre la photo, témoignage de ce que je viens de grimper ! Et... toujours pas d'ombre ! Tu m'étonnes que je suis revenue dorée comme un pain au chocolat !

P8201233

Là, j'ai crié pitié ! Un coup à boire, une petite pause pour reprendre mon souffle, me rafraîchir et prendre la photo... d'un coin ombragé ! Si, si, j'en ai trouvé un !

P8201234

P8201237

La rivière est de plus en plus petite, mais en même temps, nous avons pris de la hauteur !

Par contre, la rando familiale... Plutôt dangereuse si les enfants sont turbulents ! Pieds joints, je devais avoir 15 cm de terre entre mon pied gauche et... le vide !

P8201238

P8201245

Enfin, après 2 bonnes heures de grimpette (1h05, qu'ils disaient au départ...), nous voyons un panneau nous indiquant que nous étions à 1923 m (quoi ? nous n'avons grimpé que 176 m ????) et un autre panneau indique la direction du Lac Vert et donne 15 min pour y arriver. Je regarde dans la direction du panneau et je vois ça :

P8201263

Nous croisons des randonneurs et ils nous disent que le lac est juste là, en haut. Et qu'il y a même un homme grenouille. Je me dis que pour y faire de la chasse sous-marine, le lac doit être immense, tout en longueur car la largeur que je vois n'est pas énorme. Bon, alors, c'est tout là-haut. Super... Faut vraiment grimper ? Allez, on plante la canne et on attaque la montée dans les pierres qui roulent sous les pieds (c'est vrai qu'une pierre qui roule n'amasse pas mousse : les pierres sont bien sèches !) et les gros cailloux des moraines qu'il faut carrément escalader...

Lorsque nous sommes arrivés en haut, heu, comment dire ? Grande déception. A côté de moi, j'avais un monsieur qui avait son bébé sur le dos. Dégoûté, il regardait le lac. Lui aussi, l'imaginait bien plus grand. A ce moment, j'ai dit "c'est pour cette mare verte que nous avons fait tout ce chemin ?" et le monsieur m'a répondu d'un air fataliste, accablé "et oui !" Moi qui m'attendait à un grand lac, au moins comme celui de Ste Croix !

P8201260

L'homme grenouille ? Il était sorti de l'eau et faisait sécher sa grenouille combi. Je regardais l'eau, essayant de voir des poissons, justifiant la tenue de plongée. Rien. Tè, pas si bêtes, les poissions : il n'y en a pas ! Mais pourquoi avoir une combi de plongée ? C'est que c'est lourd ce truc ! Et puis, avec la montée pour arriver à la flaque au lac, ça a dû peser lourd dans le sac !

La réponse nous l'avons eue quand nous avons tombé chaussures et chaussettes : l'eau est glacée ! On ne voit pas les icebergs sur la photo, mais, je vous assure qu'il y en avait (bon, je suis Marseillaise). Mais c'est bien simple : on met un orteil, on se dit "hou, c'est frais, mais c'est parce que j'étais au chaud dans les chaussures". Alors, on met le pied. On se dit que c'est plus que frais, finalement. Mais, il y a des gens autour qui nous regardent (et se disent sûrement qu'ils ont devant eux les 2 seuls spécimens marseillais complètement fadas !). Pour ne pas tomber la figure (c'est qu'on a notre fierté !), on se met debout sur un rocher et on pousse le masochisme à entrer jusqu'aux genoux ! Et on sourit, en plus ! A ce moment-là, on se sent comme un cul-de-jatte ! On ne sent plus ses jambes et pourtant, l'eau n'est qu'aux genoux. Le cerveau envoie des messages de détresse : si tu ne sors pas illico, tu vas devenir toute bleue et on va te prendre pour la schtroumfette ! Alors, on sort ! Et on dorlote ses pieds meurtris dans une serviette de toilette qu'on a eu la bonne idée de mettre au soleil !

P8201248

P8201249

Pause pour le pique-nique. Sont pas mimis les marmottes de nos cannes ?

P8201251

Vous voyez comme il est petit le lac ? Ce n'est pas moi qui suis très grande, hein ?

P8201256

Mais d'où vient cette eau qui alimente le Lac Vert ? Elle vient du Lac de Curtalès, à 1h50 de marche. "Non, je ne veux pas y aller", que j'ai dit à mon mari, avant toute tentative de corruption ! Je le connais, le bougre. Ca fait 31 ans que je le pratique !

P8201258


Une belle moraine : de gros blocs ont été emportés par un glacier ou une nappe de glace et laissés sur place lors de la fonte.

P8201261

Des fois, je me dis que mon mari a du sang romain... Peut-être un descendant de Jules ? En tout cas, la position y est !

P8201267

Retour vers la civilisation... Enfin, pour l'instant, on n'entend que les marmottes....

P8201275

Tiens, la petite rivière du début. Oups ! On voit un bout de mes petons ! Là, l'eau est fraîche, vivifiante, mais pas congelante !

P8201278

P8201280

Et lorsque nous arrivons au parking, nous croisons une famille d'ânes ! Le petit est assez curieux et très familier !

P8201292

P8201293

Retour au logement et... le ciel se couvre. Il pleut, mais il y a encore le soleil. C'était super beau, cette pluie dans les rayons du soleil. Dommage, les photos de rendent pas vraiment bien l'effet doré des gouttes

P8201296

P8201297

Voilà pour le Lac Vert. C'était bien sympa quant même. Éreintant, mais chouette.

Passez une bonne nuit. Je vais préparer la mienne. Demain sera une grosse journée de 12h !

Bisous bisous !

 

 

Posté par pepsine13 à 22:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

14 septembre 2012

Vacances en Savoie 9

bonjour-262

 

Comment allez-vous ? Bien, je suppose car c'est le week-end ! J'espère que vous allez en profiter un max avec votre petite famille et que vous aurez un beau soleil !

Aujourd'hui, rv gynéco à la maternité pour Magali. Du coup, nous avons vu la mater... Heu, ma fille doit accoucher dans ce truc ? C'est vieux, ça a besoin d'un sacré ravalement et d'un bon nettoyage, que dis-je, d'un décrassage ! Elle a passé sa visite, une secrétaire nous a demandé si elle accoucherait bien là, j'ai répondu que normalement, oui. Elle aurait dû tilter sur le "normalement"... Sitôt sorties, nous avons filé à la maternité où elle est née, nous avons pris tous les renseignements, elle a choisi un nouveau gynéco, pris un rv et si elle est bien dans les temps, ma petite fille naîtra dans cette maternité ! Non mais !

Bon, je reviens à la Savoie. Le matin, mon mari a acheté une carte des randonnées. Il n'avait pas oublié la rendo prévue au Lac Vert. Nous y avons trouvé le chemin "escaladé" la veille. Ben, il n'est pas répertorié comme chemin de rando ! Par contre, la vendeuse lui a dit que nous avions pris un chemin très difficile. Pas la peine de le préciser, je le savais déjà !!

Aujourd'hui, nous allons au Col du Télégraphe. A l'origine, nous étions retournés à Valloire. Il y avait une foire-expo sur les abeilles. J'aime bien ces petites bestioles. Sur le site, il était dit qu'il y aurait des apiculteurs, qu'ils montreraient comment on récupérait le miel, exposeraient des ruches. Arrivés à Valloire, nous avons cherché la fameuse foire. Nous la cherchons toujours, d'ailleurs ! Il y avait un stand où étaient vendus du miel et tous ses produits dérivés, une charrette avec des abeilles en peluche et un chapiteau avec 4 ou 5 ruches et des panneaux racontant la vie des abeilles. Ah, j'oubliais ! Il y avait également une estrade sur laquelle un matériel HI-FI était posé et diffusait des CD de musette, des fois que trop déçus par la foire, les touristes aient eu envie de danser... Bref, plus attristée qu'en colère, j'ai décrété que nous allions nous arrêter au Col du Télégraphe, puisqu'il était sur notre chemin.

Le col porte ce nom, car en 1807, une tour du télégraphe Chappe fut construite au bord de la falaise. Ce système de télégraphe permettait de communiquer grâce à des bras articulés, chaque position des bras ayant une signification.

Il y a également un fort, le fort du Télégraphe, proche du col. Il est l'élément central de la place militaire de St Jean de Maurienne. Nous l'avons vu de loin, le fort. On le visite, mais, pas de chance, ce n'était pas le jour des visites. D'ailleurs, ce n'était pas le jour pour toute activité un peu intellectuelle ! J'ai donc pris qq photos des alentours qui, tout de même, étaient magnifiques !

P8191178

P8191180

P8191182

P8191197

P8191198

P8191202

P8191203

Nous avons vu sur un panneau un dessin géographique du domaine skiable, et comme Valloire est juste derrière la montagne que est en face de notre appartement, nous avons vu le chemin de crapahute de la veille : c'est une piste de ski ! Et elle est rouge ! Quand je disais que le chemin montait ! Là, mon mari n'a pu que me donner raison !

Il y a une buvette avec une terrasse. Un serveur super cool mais un peu... tête en l'air. Ce jour-là, il y avait un peu de vent et le serveur posait les billets sur son plateau, avançait tout en semant les billets ! Nous avons été sympa, nous lui avons dit que ça ne poussait vraiment pas. Inutile d'essayer, alors, il a ramassé ses billets !

Lorsque nous sommes rentrés, le ciel s'est couvert de nuages et nous avons eu droit à un magnifique spectacle sons et lumières de la part de Zeus. Par contre, beaucoup de bruit pour peu de flotte !

P8191204

 

Voilà pour aujourd'hui. C'est bref, en vérité, mais je me rattrape demain avec le Lac Vert.

Passez une bonne nuit

 

bisou-194

Posté par pepsine13 à 22:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

13 septembre 2012

Vacances en Savoie 8

bonjour-230

 

Comment allez-vous ? Ici, nous sommes très ventés. Le mistral, annoncé hier et pourtant absent, a fini par se lever ! Ca, on ne peut pas dire le contraire : nous sommes aérés !

Hier, je vous ai dit qu'aujourd'hui, je vous montrerai les photos de la "torturation". Je sais, le mot n'existe pas, mais c'est un souvenir. Un jour, Magali, qui devait avoir dans les 6 ans, a voulu tester l'appareil avec les électrodes pour se muscler. Nous l'avions acheté pour mon mari qui avait été opéré des genoux. Lorsque, bardée d'électrode, nous avons mis envoyé les ondes électriques (pas fort, bien sûr), elle s'est écriée "c'est une torturation, cet appareil". rire 03  Depuis, nous utilisons ce mot.


Vous vous souvenez, lorsque j'ai mis les 1ères photos de notre arrivée, en face de l'appartement, je vous ai montré une montagne, avec un chemin. Chemin que mon mari voulait utiliser pour une balade et que moi, je regardais d'un oeil fort mauvais, étant plus réaliste que ma moitié, sur certaines choses, du moins !

Pour mémoire, voici le chemin :

78867332_o

Je l'ai su plus tard, c'est le Massif du Crey du Quart et il culmine à 2534 m. A ses pieds s'écoule gentiment une rivière, la Neuvache.

Finalement, je me suis laissée convaincre et, même pas remise de notre ascension de l'avant-veille, nous voilà partis avec nos cannes et nos boissons. Je lui avais dit qu'il grimpait ce foutu chemin. Il me disait "mais non, c'est une impression parce que tu es loin". Tè ! Même pas en rêve ! Ce n'est pas parce que je suis loin, que je vois mal. M'enfin !

Alors, on a grimpé, puisque c'était ce qui était prévu... De petits cours d'eau barraient le chemin. Quelques fois, c'était une petite cascade qui dégringolait de je ne sais où, pour notre plus grand plaisir, car son eau fraîche a de multiples fois fait baisser notre température corporelle !

P8181087

A perte de vue, du vert, des variations multiples et magnifiques de vert et des fleurettes :

P8181090

P8181091

P8181098

P8181118

P8181128

P8181147

P8181152

P8181154

P8181159

P8181172

P8181093

Bon, là, ça commence à bien faire ! Je suis crevée, moi !

P8181095

Et lui, tranquille, il me montre où doivent se trouver les terriers des marmottes que nous entendons siffler !

P8181100

Mais après encore une bonne grimpette, je sens que mes mollets m'abandonnent, se transformant en 2 gros morceaux de bois ! J'ai sagement décidé de m'asseoir et de me reposer, pendant que mon mari continuait... Vous voyez le petit point blanc sous la flèche rouge ? C'est mon mari. Quand il est arrivé là-bas, il m'a dit que nous étions presque au sommet, il le voyait et il ne restait que 3 ou 4 centaines de mètres à faire. A plat, fastoche, mais en montée, je ne pouvais plus !

Sans titre 13

Pendant qu'il faisait mumuse à crapahuter, moi, j'ai pris la photo de la résidence où nous logions. C'est le groupe de maisons qu'on voit. Oui, ce petit truc-là ! Et je me disais que sur le balcon, il y avait mon fauteuil en plastique et surtout, dans le frigo, mon coca light bien frais ! pleure 01

P8181103

Enfin, nous avons pris le chemin du retour. Voilà donc la Neuvache. Un peu plus bas, une aire de jeux a été construite pour les enfants : un peu de balançoire entre 2 baignades, ils sont heureux  comme tout !

P8181161

P8181170

Quand nous sommes arrivés sur ce pont, j'ai su que je n'étais plus loin du "vautrage" dans mon fauteuil, sur le balcon, un verre de coca bien frais à la main !

Je suis coiffée comme, comme, comme... je ne trouve pas les mots ! Entre la casquette et les arrosages à l'eau des cascades + la fatigue,  j'ai l'air de revenir d'une journée de 12h à la clinique !

P8181167

Et lui, il trouve encore le moyen de faire l'imbécile et de faire le grand penseur !

P8181166

En chemin, nous avons rencontré d'autres randonneurs. C'est amusant, nous nous saluons et même nous échangeons qq mots. Si nous nous étions croisés au centre ville, dans la vie de tous les jours, nous ne nous serions même pas regardés ! Bizarre comme on change d'attitude, dès qu'on est en vacances ! Un couple nous a dit avoir fait la rando du Lac Vert, très facile, qu'ils ont dit... Nous avons décidé de la faire plus tard.

Sur le balcon, nous avions un étendoir pour le linge. Ce matin-là, je m'en approche et un fil de toile d'araignée me chatouille. Je l'enlève. J'en trouve un autre, et un autre que j'enlève en disant "ma cocotte, si tu comptes squatter ici, c'est raté". Le soir, je regarde mon linge et il y a encore des fils ! J'ôte le linge, je plie l'étendoir et je découvre la cocotte en question ! L'est pas belle ?

Sans titre 12

Nous l'avons tuée, malheureusement. Je suis toujours très admirative devant les toiles d'araignées et ça me fait de la peine de les détruire, mais là, nous ne pouvions faire autrement.


A demain, pour une balade au Col du Télégraphe

Passez une bonne soirée  coucou

 

bisous 01   bisous 01 bisous 01

 

Posté par pepsine13 à 19:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]